02 98 90 25 97Pour plus d'informations

Article

DES LYCEENS DU LYCEE THEPOT SUR LES BANCS DU CIRQUE

  • 06 Fév. 2017
  • Retour
  • Sports, Presse
Le temps d'un atelier, des lycéens de Thépot ont fait connaissance avec l'univers circassien. Coachés par les jeunes artistes du Cirque Leroux, invités du festival Circonova, ils ont été initiés, hier après-midi, au jeu d'acteur et à l'acrobatie.
 

« Nous sommes des acrobates et notre spécialité, c'est le main à main. Dans le spectacle, on travaille beauc oup sur des acrobaties au sol. On a aussi un numéro de mât chinois mais on ne va pas en faire ici », décrit Yannick Thomas, un des quatre artistes du Cirque Leroux qui intervenaient, hier après-midi dans le gymnase de l'établissement, devant des élèves de seconde. Un atelier qui a débuté par un échange avec ces jeunes circassiens Philip, Yannick et Grégory issus de l'École nationale de cirque de Montréal et Lolita formée à l'École supérieure des arts du cirque de Bruxelles. Cela fait quatre ans que ces passionnés travaillent ensemble et deux ans qu'ils tournent avec leur spectacle « The elephant in the room », à l'affiche du festival Circonova. « Pour cette création, on a pris quelqu'un pour la mise en scène car on avait envie de travailler sur le burlesque, le clown », souligne Lolita à propos de ce projet à mi-chemin entre le cirque et le théâtre qui a nécessité trois à quatre ans de réflexion, deux mois et demi de résidence et a pris naissance dans une expérience menée dans un music-hall, aux États-Unis.

Jeu d'acteur et acrobaties

« Dans le métier qu'on fait, ce n'est pas juste faire le spectacle. On doit réfléchir au décor, aux costumes, au choix de musique. Là, on a décidé de travailler sur les années 30. Il faut aussi s'entraîner, s'entretenir physiquement », précise Yannick. C'est également synonyme d'une vie nomade faite de rencontres. « C'est un peu une adolescence qui ne s'arrête jamais », résume Lolita avant de leur proposer un jeu d'acteur tout simple, pour leur faire prendre conscience du public, ce qui est primordial au cirque. À tour de rôle, chaque élève vient ainsi dire son prénom face aux autres, en prenant bien garde de regarder chacun dans les yeux. Puis viendra pour eux, l'expérience des applaudissements quand ils le clament à nouveau haut et fort. Place enfin, à des exercices plus physiques, pour se mettre en condition, avant d'aborder l'acrobatie et apprendre à occuper l'espace. « Ils suivent également un parcours de trois spectacles. Ils ont déjà vu " L'instinct du déséquilibre " et " Le vide ". Je m'appuie aussi sur cet atelier pour entamer ensuite avec eux un cycle sur le cirque et leur proposer de travailler sur une création par petit groupe. Elle fera l'objet d'une restitution publique en juin au théâtre », décrit la prof d'EPS Vinciane Le Guernic, qui collabore par ailleurs à ce projet avec le professeur de physique. Les lycéens en profiteront pour aborder avec lui les lois de l'apesanteur et l'étude des forces. Nul doute que cela devrait piquer leur intérêt.

Voir la vidéo http://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/circonova-des-lyceens-de-thepot-sur-les-bancs-du-cirque-leroux-07-02-2017-11391938.php#closePopUp


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/circonova-des-lyceens-de-thepot-sur-les-bancs-du-cirque-leroux-07-02-2017

Haut de page