02 98 90 25 97Pour plus d'informations

Article

LES INFIRMIERES A L'ECOUTE DES ADOS

Elles soignent les petits bobos, essayent de déceler les plus gros et sont à l'écoute des maux des adolescents. Au lycée Thépot, Sylvie Bourgouin et Corinne Huchon, infirmières, sont présentes quatre nuits par semaine, 12 h par jour. Une présence essentielle au sein du lycée.

Infirmières diplômées d'État, Sylvie Bourgouin et Corinne Huchon font partie intégrante de l'équipe éducative du lycée Thépot. Exerçant leur travail dans la confidentialité du secret professionnel et dès lors, plutôt dans l'ombre, elles subissent le décalage de la représentation commune de leur métier avec les vraies missions qui sont les leurs. Écouter, soigner, organiser la prévention, répondre à l'urgence, assurer le dépistage, aider à la scolarisation de l'élève malade ou handicapé, ou encore savoir repérer, au-delà des apparences, de vraies souffrances au coeur du lycée, là est leur expertise. En étroite collaboration avec les médecins et les assistantes sociales, elles assurent des liaisons avec les familles et divers professionnels.

Des malaises plus profonds
Théo (*) est un adolescent très introverti, il a des choses à dire à ses parents et ne sait pas comment s'y prendre. Corinne et Sylvie lui proposent de servir de relais en téléphonant à sa mère. « Je veux être là quand vous le ferez, dit-il. Je veux savoir ce que vous lui direz ! » Au final, la maman est soulagée : « Je suis touchée que mon enfant ait envie de me parler ». Il y a aussi Sarah (*), lycéenne, qui vient consulter les infirmières pour ce que l'on peut qualifier de « bobologie ». « Sans s'en rendre compte, elle vient souvent. C'est dans ce genre de situation où il nous faut être vigilantes, pour repérer la vraie demande derrière le bobo. Et l'écoute peut révéler des problèmes plus profonds : « Je ne veux pas rentrer chez moi. Je suis fatiguée. J'ai peur d'être enceinte, je me trouve trop grosse. J'ai oublié ma pilule... ». « Nous nous efforçons de faire en sorte qu'un jeune soit au mieux dans son corps, dans sa tête et dans ses relations avec les autres. Tant dans sa famille qu'avec les copains afin que les conditions soient optimales pour être en capacité de recevoir les enseignements », expliquent Sylvie Bourgouin et Corinne Huchon. L'établissement accueille des internes. Les infirmières sont présentes dans l'établissement 12 h par jour et quatre nuits par semaine, à tour de rôle, les deux femmes sont à deux pas de l'hôpital, du Planning familial et du centre de dépistage. « Nous, on est au coeur du truc. Avec les jeunes », insiste Corinne. (*) Prénoms d'emprunt.
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/lycee-thepot-les-infirmieres-a-l-ecoute-des-ados-19-05-2017-
Haut de page